En bref
  • Suppression de la visite médicale OFII pour certaines catégories de talents étrangers à compter du 22 août 2014
  •  Modification du salaire de référence pour la délivrance de la CBE
Embaucher au sein de l’UE
Le cas des ressortissants de l’Union européenne et des pays assimilés

Le statut particulier aux ressortissants de l’Union européenne s’applique aussi aux ressortissants de trois pays de l’Espace économique européen et à ceux de la Confédération suisse. 

© Srdjan Radivojevic - Fotolia
© Srdjan Radivojevic - Fotolia

Le principe de la libre circulation des travailleurs s’applique à l’intérieur du territoire de 28 états* de l’Union européenne ainsi que des pays assimilés, sous réserve que les candidats puissent justifier de leur citoyenneté par une pièce d’identité en cours de validité (passeport ou carte nationale d’identité). On désigne sous le terme pays assimilés, trois états membres de l’Espace économique européen – l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège – et la Confédération suisse.

 

* Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède

En savoir plus

Un dispositif particulier de libre circulation du séjour et du travail s'applique aux ressortissants de l'Union européenne, aux ressortissants d'un autre Etat partie à l'EEE et de la Confédération suisse.