En bref
  • Suppression de la visite médicale OFII pour certaines catégories de talents étrangers à compter du 22 août 2014
  •  Modification du salaire de référence pour la délivrance de la CBE
Migration professionnelle - Table ronde « employeurs »

A l’occasion de la venue à Dakar de Yannick IMBERT, Directeur Général de l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration, la Représentation de l’OFIIOffice Français de l'Immigration et de l'Intégration a organisé le 9 octobre 2013 à Dakar, une table ronde réunissant les autorités sénégalaises en charge du travail, l’Ambassade de France au Sénégal, des employeurs et des spécialistes de la formation professionnelle des secteurs hôtellerie-restauration, BTP, logistique et agro industrie.

 

 

Cette rencontre a permis de présenter concrètement à Yannick IMBERT et à l’assistance, les deux initiatives localement développées « partenariats d’entreprises » et « accompagnement à la mobilité des demandeurs d’emploi » pour faciliter, dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord franco-sénégalais « d’échanges de jeunes professionnels », la migration régulière de jeunes travailleurs sénégalais, intéressés à se professionnaliser en France sur une période de 3 à 18 mois.

 

Le Directeur Général a pu, sur la base de témoignages d’employeurs en France et au Sénégal ainsi que de candidats revenus de leur expérience en métropole, mesurer l’intérêt du dispositif qui permet aux entreprises sénégalaises, de capitaliser des transferts de compétences, de programmer des évolutions de poste mais également de professionnaliser des employés sur des métiers nouveaux et parallèlement, pour les entreprises en France, de répondre à leurs besoins de qualifications, notamment sur des métiers en tension ou en pénurie.

 

Les interventions ont tourné autour des préoccupations liées aux réalités de l’entreprise. Les employeurs ont ainsi confirmé apprécier l’accompagnement soutenu de l’OFIIOffice Français de l'Immigration et de l'Intégration à Dakar (mises en relation dans la cadre des partenariats d’entreprises, qualité des présélections de candidatures, suivi soutenu des jeunes professionnels et conseils aux employeurs) et rappelé que les modalités du guichet unique, qui les déchargent au profit de l’OFIIOffice Français de l'Immigration et de l'Intégration des préoccupations administratives liées à la validation en France des contrats de travail, répondaient parfaitement à leurs attentes.

 

Les représentants de structures de formation ont, quant à eux, posé la question de la reconnaissance et de la validation des compétences acquises en France, particulièrement pour les nouveaux métiers et exprimé le souhait que le dispositif « jeune professionnel », peu connu des employeurs en France, puisse être largement présenté aux organisations patronales, chambres de commerce et toutes institutions en charge de l’intermédiation de travail

 

Caractérisant ces initiatives d’intéressantes en ce sens qu’elles participent au retour des compétences dans le pays d’origine, le Directeur Général de l’OFIIOffice Français de l'Immigration et de l'Intégration a assuré de sa volonté de rechercher les voies et moyens pour rendre plus pertinent et opérationnel le dispositif. Il s’est d’ailleurs engagé à promptement répondre aux attentes exprimées pendant la table ronde, notamment par le biais d’une plus large communication auprès des branches patronales françaises